top of page

Les pains de beauté, ces faux savons

Avec l'ère industrielle, des centaines d'ingrédients synthétiques issus de la pétrochimie viennent révolutionner la vie quotidienne pour leur multiple possibilité et leur faible coût.

Dans le cadre de mes chroniques Décortique, je te présente aujourd'hui le cas des pains de beauté.


Tout d'abord, qu'est-ce qu'un pain de beauté. Ce type de produit d'hygiène porte d'autres noms : savon "sans savon", pain dermatologique, syndet, pain de beauté. Ils sont fabriqués avec des tensioactifs (qui eux aussi portent différents noms : détergent, surfactant, agent nettoyant, agent de surface).


Qu'est-ce que c'est un tensioactif?

Ils sont fabriqués en laboratoire en faisant réagir différentes substances ensemble. Ils sont composés de molécules amphiphiles ce qui veut dire que les molécules sont lipophiles (aime la graisse) et hydrophiles (aime l'eau). Les tensioactifs servent à disperser les saletés (corps gras) dans l'eau. Plusieurs d'entre eux sont moussants, une qualité appréciée des utilisateurs, mais qui n'affecte pas la capacité et la qualité du nettoyage. Les pains de beauté contiennent également de l'eau, des agents durcissants et des conservateurs. Ils peuvent aussi contenir des colorants, des odeurs et des gras. Les ingrédients sont mélangés et chauffés jusqu'à homogénéité et ensuite moulés. Une fois durci et sec, ils sont prêts. Ce produit d'hygiène est rapidement prêt.


Le savon et les pains de beauté sont semblables : les deux sont des détergents, ils sont amphiphiles et ils sont utilisés pour laver. Leur différence réside dans leur composition et leur procédé de fabrication.


Exemple de pains de beauté populaires : Les "savons" Dove, Ivory et Irish Spring. Il y en a plein d'autres.


Et si on regardait la composition d'un pain Dove (celui de l'image ci-dessus) de plus près.

  • Sodium lauroyl isethionate : Tensioactif doux.

  • Stearic acid : Émulsifiant, durcisseur (d'origine végétale).

  • Lauric acid : Texturant.

  • Sodium oleate : Tensioactif doux et émulsifiant.

  • Water : De l'eau!

  • Sodium isethionate : Antistatique et conditionneur.

  • Sodium stearate : Texturant et co-émulsifiant.

  • Cocamidopropyl betaine : Tensioactif. Il peut causer des irritations ou des dermatites de contact allergiques dû à lui-même ou à des impuretés à l'intérieur (EWG).

  • Fragrance : Les fragrances peuvent contenir des centaines d'ingrédients (synthétiques, huiles essentielles, etc.). Il est difficile de connaître leur composition, car ce sont des secrets industriels. Ils sont malheureusement très allergisants et ils peuvent causer des dermatites, de la détresse respiratoire et c'est un perturbateur hormonal.

  • Butyrospermum parkii (shea) oil : Beurre de karité.

  • Sodium laurate : Substance lavante.

  • Tetrasodium etidronate : Agent chélatant, stabilisateur pour l'aspect du produit et permet de séquestrer le calcium présent dans le calcaire. La quantité est restreinte dans l'usage des produits cosmétiques.

  • Tetrasodium EDTA : Conservateur et agent chélatant afin de séquestrer et diminuer la réactivité des ions métalliques dans un produit. Il est controversé, car il est difficilement biodégradable et se retrouve dans les eaux usées donc dans les cours d'eau.

  • Sodium Chloride : Sel de table, ça aide à contrôler la viscosité.

  • Kaolin et Titanium dioxide : Argile blanche et dioxyde de titane, colorant blanc. L'usage du dioxyde de titane est parfois controversé, car il peut être en nanoparticule (particules très très petites qui peuvent se rendre jusqu'au sang en passant au travers de la peau ou via les poumons lors de la respiration), mais dans une barre solide, le risque est assez bas puisque le produit sera rincé peu après l'application.

  • Yellow 5 (CI 19140) et Yellow 6 (CI 15985) : Colorants azoïques jaunes dérivés du goudron (hydrocarbure). Ils sont à usage restreint car il reste peu de temps sur la peau.

Avis

Je suis assez surprise de ma lecture de l'étiquette. Les tensioactifs utilisés sont jugés doux. Il y a moins de cochonneries que je pensais. Ce n'est pas parfait, il y a quand même des ingrédients assez boff (fragrance, tetrasodium EDTA, les colorants jaunes) qui pourraient être remplacé par autre chose de plus acceptable pour la santé et l'environnement. Je constate un effort de l'industrie à améliorer leur formule (pression des consommateurs et des législations) et c'est bien pour nous les consommateurs.


Pour ma part, j'ai fini par avoir des démangeaisons quand j'utilisais ce type de savons (avant que je fabrique les miens). Au début, j'étais correcte, mais après quelques temps, ça me grattait partout peu de temps après être sortie de la douche. 😅


Qu'est-ce que tu en penses toi? Est-ce un produit que tu utilises?


N'hésite pas à aimer et/ ou commenter mon article ou même à poser une question si tu en as. 😊

Comentarios


bottom of page